Tout savoir sur le Yin Yoga

Dans la grande famille du yoga, Le Yin Yoga se caractérise par un travail sur les tissus et ligaments et invite à la méditation.

D’où vient le Yin Yoga ?

Le Yin Yoga est relativement récent. Sa création date du début des années 2000. Il s’inspire des postures du Hatha yoga, l’une des plus anciennes formes de yoga. L’Américain Paul Grilley en est le créateur. Ce professeur d’anatomie et enseignant d’Ashtanga, un yoga très dynamique et physique, l’a créé à partir d’un constat: tenir plus longtemps les postures présente des bénéfices évidents tant au niveau du corps que du mental, car cela sollicite les tissus conjonctifs, les tendons et les ligaments et fait travailler plus en douceur les articulations, les cartilages et le liquide hyalin. Ces tissus sont comparables à des matières plastiques, à la différence des muscles, plutôt élastiques. Si on les brusque, ils cassent, tandis que si on les manipule doucement, ils plient puis reprennent leur forme initiale. Lors des postures, les tissus conjonctifs sont sollicités pour être défroissés et retrouver leur forme d’origine.

En quoi le Yin Yoga se différencie-t-il des autres formes de yoga ?

Cette pratique vise la détente totale des muscles. Elle est donc à la fois opposée et complémentaire aux formes de yoga dynamiques (par exemple vinyasa ou ashtanga) où l’on enchaîne les postures, tenues durant quelques respirations, et aux différents sports qui font travailler les muscles, le coeur et l’endurance (vélo, jogging, natation, basket, randonnée…). Dans le Yin Yoga on tient la posture (toujours au sol) plusieurs minutes (au minimum 3 minutes) pour étirer les tissus profonds. Certaines postures sont spécifiques pour faire travailler le tissu conjonctif. Mais la plupart, issues du Hatha yoga, ont été modifiées et adaptées pour pouvoir aller chercher les muscles profonds.

Comment se déroule un cours ?

Les cours durent généralement 1h à 1h30 car chaque posture est tenue environ 5 minutes. Après un recentrage, assis en tailleur ou allongé sur le dos, qui permet à l’élève de laisser tout ce qui n’est pas essentiel à l’extérieur, on pratique les postures avec parfois une musique de fond. Pendant le temps de pratique je rappelle les principes du yin, je corrige ou propose des alternatives aux élèves qui en ont besoin. Je conseille en douceur car on a souvent tendance à vouloir forcer le corps ou le mental ou les deux. Je propose également des cours en musique avec peu de guidage dans une salle éclairée à la lumière des bougies. Ils sont particulièrement relaxants mais aussi intenses car on se retrouve vraiment seul face à soi même. C’est une expérience très intéressante. On clôture toujours la séance avec une posture de relaxation.

La méditation fait-elle partie du Yin Yoga ?

Tout à fait. L’introspection fait partie intégrante de la pratique du Yin Yoga car on reste immobile dans la posture pendant plusieurs minutes. Le pratiquant se retrouve seul dans la posture: c’est souvent là que les émotions remontent et les pensées tournent. Cela permet de se reconnecter avec soi-même et de s’apaiser. On le ressent au quotidien : on prend conscience de sa respiration, on prend de la distance avec les choses et on apprend à réagir sans se laisser déborder par les émotions. C’est un vrai temps pour soi et si on prend soin de soi, on peut mieux prendre soin des autres.

Quels sont les effets du Yin Yoga ?

Solliciter les tissus profonds fait travailler le corps et le mental. Le système parasympathique, celui de la détente, au niveau du sytème nerveux, s’active. Le système sympathique, celui de la course, de la réaction , du combat ou de la fuite, qui nous met en état d’alerte a tendance à prendre le dessus en permanence. Résultat, on est toujours en état d’alerte au quotidien. Le système parasympathique rééquilibre le système neveux en lui permettant de se relâcher. Dès la première séance, on se sent plus léger et le sommeil est amélioré. Peu à peu, on gère mieux le stress et les angoisses, les tensions du mental et du corps s’atténuent. Plus on pratique, plus les bénéfices s’ancrent.

A qui s’adresse le Yin Yoga ?

Tout le monde peut pratiquer le Yin Yoga, quels que soient l’âge, le sexe ou la condition physique. Les seules restrictions sont une opération chirurgicale récente, car la pratique peut ralentir ou empêcher la guérison de la blessure, ou un fort choc émotionnel récent. Dans ce cas le pratiquant peut ne pas être prêt à rester seul dans la posture. En revanche le Yin Yoga est très bénéfique pour les personnes qui souffrent d’arthrose ou d’arthrite, pour les femmes enceintes parce que le Yin Yoga assouplit les hanches. C’est une bulle dans laquelle on peut se détendre. L’important est de laisser le corps trouver son espace avec la gravité et de se laisser porter par les directives, la musique et l’observation de ce qui se passe.

Cours de Yin Yoga, dimanche 24 septembre 2017, de 20:00 à 21:15, sur fond musical, avec un éclairage à la bougie pour un vrai moment de détente. 

Voir tous les autres cours sur le planning ci-dessous.

Réservez maintenant!

Schedule2017

 

Voir aussi Yoga en entreprise, Qui suis-je?, Cours de Yoga

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: